KARIBU & KALLIMA

Les patients

Les Unités de Traitement Intensif (UTI) pour adolescents

«Karibu» (B3), unité d’admission et de traitement intensif, et «Kallima» (A3), unité d’autonomisation et de traitement intensif, accueillent des adolescents masculins âgés de 12 à 18 ans (préférentiellement de 15 à 18 ans) sur la base d’un mandat judiciaire émanant du Tribunal de la Jeunesse.

  • Pour les adolescents relevant des zones des cours d’appel de Bruxelles, Liège et Mons, le mandat judiciaire peut se référer à une saisine pour un fait qualifié infraction (article 36°4 de la loi du 8 avril 1965 sur la protection de la jeunesse).
  • Pour la zone de la cour d’appel de Bruxelles, le mandat judiciaire ou de l’instance administrative compétente peut concerner une situation de danger/d’éducation problématique (articles 8 et 9 de l’ordonnance du 29 mars 2004 de la commission communautaire de la région de Bruxelles-Capitale relative à l’aide à la jeunesse ou articles 38 et 39 du décret relatif à l’aide à la jeunesse en Wallonie du 4 mars 1991).
  • Pour la zone de la cour d’appel de Bruxelles prioritairement, une admission sur la base d’une mise en observation (loi du 26 juin 1990) est également possible, que le jeune relève ou non d’un suivi judiciaire protectionnel.

La prise en charge des unités

Situés à l’interface entre les secteurs communautaires de l’aide à la jeunesse, de la justice et de la santé, les services Karibu et Kallima proposent une aide médico-psychologique et éducative spécialisée aux adolescents souffrant de troubles psychologiques sévères et de troubles du comportement. En termes de spécificité, chaque service a pour ambition d’intégrer la problématique comportementale du patient dans la prise en charge sans qu’elle puisse mettre en péril le processus thérapeutique. Privilégiant une approche multisystémique, le projet thérapeutique individualisé est élaboré avec le jeune, son réseau familial et social (école, aide en milieu ouvert, médecin traitant,…), en concertation avec le mandant et les professionnels impliqués dans la situation du patient (Tribunal, Service de Protection Judiciaire, institutions et services, …). Les prises en charge médicale, psychologique, sexo-affective et familiale sont modulées en fonction des objectifs de l’hospitalisation. En complément des ateliers thérapeutiques centrés sur l’amélioration de la qualité de vie et le développement des potentialités du jeune, les enseignants détachés de l’École Robert Dubois (de type 5) proposent, dans un contexte individualisé, des remises à niveau scolaire, la préparation et l’accompagnement d’épreuves spécifiques (telles que le CEB ou le CE1D) et/ou la découverte de nouveaux horizons scolaires… Enfin, les notions de soins en réseau et de réinsertion scolaire et/ou professionnelle guident la confection concertée des dispositifs post-hospitaliers d’accompagnement des patients et de leurs familles.

Les responsables

KARIBU
Médecins Psychiatres : Dr Bruno PICCININ et Dr Catherine CESCUTTI
Coordinateur : M. Etienne JOIRET
Assistant social : M. Florent DAVID

KALLIMA
Médecin Psychiatre : Dr Bruno PICCININ
Infirmière en Chef Adjointe : Mme Florence LABOUREUR
Coordinateur : M. Etienne JOIRET
Assistant social : M. Quentin FRANC

à voir également

ADRESSE DU SIÈGE SOCIAL

Rue de la Luzerne 11
1030 Schaerbeek

T : +32 2 735 01 60
info@chjt.be


ACCÈS AU CENTRE VIA

CASMMU Site Lambiotte
Centre Hospitalier Titeca, Rue de la Luzerne, Schaerbeek, Belgique
MSP Quatre Saisons
Rue de la Luzerne 7, Schaerbeek, Belgique
MSP Schweitzer
Chaussée de Gand 1046, Berchem-Sainte-Agathe, Belgique